02.12.2019, 16:59

Parlement: le socialiste bernois Hans Stöckli présidera le Conseil des Etats

chargement
Hans Stöckli qui entame sa troisième législature dans cette Chambre veut représenter la force bilingue sous la Coupole fédérale.

Politique Le socialiste bernois Hans Stöckli présidera le Conseil des Etats. Il a été élu ce lundi par 39 voies sur 41 bulletins valables par la Chambre des cantons.

Hans Stöckli présidera le Conseil des Etats pendant un an. La Chambre des cantons a élu le socialiste bernois de 67 ans lundi par 39 voix sur 41 bulletins valables.

L’ancien maire de Bienne succède à Jean-René Fournier (PDC/VS). Hans Stöckli qui entame sa troisième législature dans cette Chambre veut représenter la force bilingue sous la Coupole fédérale. Il est le 15e Bernois à présider le Conseil des Etats.

Il sera assisté d’Alex Kuprecht (UDC/SZ), premier vice-président et de Thomas Hefti (PLR/GL), deuxième vice-président.

Avant cela, les conseillers aux Etats nouvellement élus ont à leur tour prêté serment lundi, après leurs collègues du Conseil national. Tous les sénateurs ont ensuite entonné l’hymne national.

 

 

Dix-neuf nouveaux sénateurs, dont neuf Romands, siègent désormais au sous la Coupole. Les membres sortants du Conseil des Etats qui ont été réélus sont dispensés de cette formalité. La prestation de serment s’est déroulée en présence du Conseil fédéral.

Trois nouveaux élus devront attendre avant de faire leur assermentation: Maya Graf (Verts/BL), Matthias Michel (PLR/ZG) et Othmar Reichmuth (PDC/S/). Leur élection est encore sujette à recours et n’a pas encore été validée par leur canton. Quant à Maya Graf, elle siège d’ici là encore au Conseil national, dont elle est la doyenne de fonction.

Plus féminin, plus jeune, plus vert

Chaque canton romand sera représenté par un ticket mixte: Johanna Gapany (PLR) et Christian Levrat (PS) pour Fribourg, Lisa Mazzone (Verts) et Carlo Sommaruga (PS) pour Genève, Elisabeth Baume-Schneider (PS) et Charles Juillard (PDC) pour le Jura, Céline Vara (Verts) et Philippe Bauer (PLR) pour Neuchâtel, Adèle Thorens (Verts) et Olivier Français (PLR) pour Vaud et Marianne Maret (PDC) et Beat Rieder (PDC) pour le Valais.

 

 

Le visage du nouveau Conseil des Etats est comme le Conseil national plus féminin, plus jeune et plus vert. Douze femmes y ont ainsi accédé, soit deux de plus que lors des élections de 2003, précédent record.

Les Verts ont quant à eux dopé leur présence, passant de un à cinq. Johann Gapany, 31 ans, offre une cure de jouvence la Chambre des cantons. Elle est la plus jeune sénatrice depuis la Deuxième Guerre mondiale, devançant pour quelques mois Alain Berset et Lisa Mazzone.

Aucune incompatibilité n’a été constatée au Conseil des Etats.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueConseil national: Isabelle Moret accède à la présidence avec le meilleur résultat de tous les tempsConseil national: Isabelle Moret accède à la présidence avec le meilleur résultat de tous les temps

dénouementFédérales 2019: les dernières élections au conseil des Etats ont lieu ce dimancheFédérales 2019: les dernières élections au conseil des Etats ont lieu ce dimanche

Elections fédéralesBataille féroce pour le Conseil des Etats avec quatre candidats bernoisBataille féroce pour le Conseil des Etats avec quatre candidats bernois

PolitiqueBerne: le Parlement fédéral s’est légèrement académisé cette annéeBerne: le Parlement fédéral s’est légèrement académisé cette année

Top